Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Iberodorcadion, Cerambycidae, Coleoptera

Sur les traces du Titan: M.Denieul et P.Alabernia

1 Septembre 2014, 17:33pm

Publié par Iberodorcadion

tracesTitan.jpg

 

Expe Production  http://www.expe-production.fr/  présente:
Sur les traces du Titan, documentaire réalise par Mickaël Denieul et Pierre Alabernia,

que vous pouvez regarder en ligne sur le site
http://www.dailymotion.com/video/xzyneo_sur-les-traces-du-titan_shortfilms

A consulter aussi le making-of du film, pour se rendre compte

que filmer en Guyane relève du miracle et de la patience!
http://www.dailymotion.com/video/xds8hw_sur-les-traces-du-titan-le-making_animals

Le tournage réalisé sur une période d’un mois pendant la grande saison sèche,
avec des paysages grandioses de la forêt tropicale, chutes d’eau impressionnantes,

  créatures extraordinaires, à la recherche du Titanus giganteus, le plus gros coléoptère du monde.

 

imagCamerasTitan.jpg

 

El rodaje de un mes de duración en la larga estación seca, paisajes grandiosos de la selva virgen, cascadas impresionantes, criaturas extraordinarias, a la busqueda de Titanus giganteus, el mayor coleoptero del mundo.

 

The filming of one month in the long dry season, grandiose landscapes of virgin forest, stunning waterfalls, extraordinary insects, to the search for Titanus giganteus, the world's largest beetle.

Commenter cet article

david 02/01/2015 20:24




Titanus giganteus -  David Attenborough 
https://www.youtube.com/watch?v=bIp-d1khm_Y


La mayor parte de la producción de David Attenborough son documentales de TV sobre la naturaleza que él mismo ha presentado y escrito en las series 
denominadas Vida (Life), la cual comienza con la trilogía: Vida en la Tierra (Life on Earth, 1979), Planeta Viviente (The Living Planet, 1984) y La vida a prueba 
(The Trials of Life, 1990). En ellas examina detalladamente no sólo los organismos vivos existentes en la tierra desde diferentes puntos de vista, sino que elabora de 
forma visual una clasificación taxonómica y ecológica en diferentes estados de la vida. La serie de televisión Life tiene un total de 74 programas. A estas 
producciones iniciales le siguieron otros programas más especializados como Life in the Freezer (Vida en el congelador; 1993), The Private Life of Plants (La vida 
secreta de las plantas,1995), The Life of Birds (La vida de las aves, 1998), The Life of Mammals (La vida de los mamíferos, 2002) y, más recientemente, Life in the 
Undergrowth (2005), que trata en exclusiva de invertebrados terrestres. 


 


Paris : la maison Deyrolle, curiosités en tout genre
http://www.dailymotion.com/video/x6zwuf_paris-la-maison-deyrolle-curiosites_creation


Actualiés DEYROLLE -  2008
http://www.deyrolle.com/magazine/spip.php?article304

amazonie 02/01/2015 19:16







Luxuriante amazonie - le concert des espèces
http://www.dailymotion.com/video/xsocop_luxuriante-amazonie-le-concert-des-especes_webcam




luxuriante amazonie - danger de mort


 


luxuriante amazonie - les secrets de la diversité








43:14




luxuriante amazonie - le concert des 



 


 



Montauban 01/01/2015 20:23


Documentaire. Pierre Alabernia vient de finir son film, tourné en Guyane, sur le plus gros colèoptère du monde.


http://www.ladepeche.fr/article/2010/01/18/757113-montauban-un-film-sur-le-plus-grand-coleoptere-guyanais.html




Pierre Alabernia au cours du tournage en Guyane, ici en train de filmer la vie quotidienne du Titan. Photo P.A.tirée du documentaire.



Après 2 ans de travail, le jeune cameraman Pierre Alabernia vient de boucler son film documentaire sur les insectes, tourné en Guyane.


Le 16 janvier 2009, Pierre et Michaël Denieul, un passionné d'insectes partaient en expédition en Guyane pour réaliser un film sur le plus gros coléoptère du monde : le Titan.


Un an plus tard, après un long travail de visionnage et de montage, (47 heures de tournages réduits à 1 heure de film), Pierre a enfin mis le mot fin sur ce film, tourné dans des situations
extrêmes, en pleine jungle guyanaise et avec des petits moyens : « Ce film, c'est huit mois de postproduction, un mois de tournage et un an de montage. Nous sommes partis au bout du monde, à
la rencontre des insectes, avec un budget global de 8 000 €. Le but initial de notre expédition était de découvrir et de filmer le Titan dans son milieu naturel, mais aussi de montrer la
biodiversité de la forêt équatoriale et de sensibiliser le public à la nature. » explique Pierre Alabernia.


Des conditions de tournage difficiles


Tout au long du film, les deux aventuriers font partager au spectateur les différentes étapes de leur quête, sous une pluie diluvienne, dévorés par les moustiques et pataugeant dans la boue.


Malgré ces conditions de tournage difficile, le cinéaste réussit l'exploit de montrer des images magnifiques de coléoptères, reptiles, papillons et autres insectes, aux tailles démesurées par
rapport aux insectes européens. Au gré de leur exploration au cœur de la jungle, la caméra de l'explorateur donne à admirer la fourmi coupeuse de feuilles, l'arlequin de Cayenne, le crapeau
buffle (5 fois plus grand que celui de chez nous), la mygale arboricole ; surprend sur le vif un boa constrictor, le serpent corail ou encore le singe capucin, sautant de branches en
branches.


Le point fort du film


Le point fort de ce film, étant de capter l'attention du spectateur sur ce monde des coléoptères et autres insectes, (que nous regardons la plupart du temps avec une certaine indifférence) et
de nous en montrer la richesse et la beauté par de magnifiques images.


Après cette escapade passionnante dans ce magnifique univers de verdure liquide, de la frontière brésilienne au Surinam, le retour des aventuriers à la civilisation, avec les images du
lancement de la fusée Ariane à Kourou, le 12 février 2009, est plutôt brutal. Un contraste saisissant qui rappelle avec force l'équilibre précaire de cette nature, qu'il convient plus que
jamais de préserver et de protéger.


Le documentaire est assorti du film de l'expédition dans la jungle, sans truquages, pour montrer les conditions du tournage au quotidien.


Une projection publique gratuite du film « Sur les traces du Titan » est prévue prochainement.



Gisèle Dos Santos