Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Iberodorcadion, Cerambycidae, Coleoptera

La taïga de l'Oussouri - Far East, Primorye, Rusia

27 Juillet 2014, 17:54pm

Publié par Iberodorcadion

IMAGmosaicPrimoryeBlueRidge-copie-1.jpg

Primorye, Blue Ridge   http://www.balatsky.ru/NNB_sait/Pr_sini.htm

Expeditions   http://www.balatsky.ru/NNB_sait/Expeditions.htm

 

ПРИМОРЬЕ - небольшой, но весьма интересный юго-восточный краешек огромной Сибири! В средней части Приморья в широтном направлении пролегает Синий хребет, который является самым западным элементом Сихотэ-Алинской горной области. За тысячелетия здесь сформировалась неповторимая флора и фауна, включая редкие виды растений и животных. Например, редкие виды жуков (Rosalia coelestis, Мegopis sinica   [Google Traduction:  Primorye.  pequeña pero muy interesante el sudeste de borde de la inmensa Siberia! En la parte central de Primorye, en la latitud va de Blue Ridge, que es la parte más occidental de la zona de montaña de Sikhote-Alin. A través de los milenios esta ha formado la flora y fauna, incluyendo especies raras de plantas y animales. Por ejemplo, raras especies de escarabajo: Rosalia coelestis, Megopis sinica ]

 

IMAGmapPrimorsky.jpg  IMAGmapArsenievExpeditions.jpg

 

S. Ivanov, Especies raras y nuevas de escarabajos de Rusia en el sur de Primorye
http://www.zin.ru/animalia/coleoptera/rus/s_iv-ess.htm

M.L. Danilevsky, 2011 A check list of the longicorn beetles (Cerambycoidae) of Russia
http://www.cerambycidae.net/russia2.html
FE – Far East Siberia: Primorye region.

 

IMAGdersouOuzalaFilm.jpg

 

Film "Dersu Uzala" - Akira Kurosawa

Дерсу Узала 1 серия / Dersu Uzala film 1
Дерсу Узала 2 серия / Dersu Uzala film 2
Dersu Uzala (1961) ENG subbed
Dersu Uzala - El Cazador ES

 

Vladimir Arseniev (1872-1930) et Dersou Ouzala
http://pocombelles.over-blog.com/article-7213149.html

 

"Au cours de l'année 1902, lors d'une mission que j'accomplissais à la tête d'une équipe de chasseurs, je remontais la rivière Tzimou-khé qui se jette dans la baie de l'Oussouri, près du village de Chkotovo.  Mon convoi se composait de six tireurs sibériens et comportait quatre chevaux chargé s de bagages. L'objet de cette mission était l'étude pour les services de l'armée de la région de Chkotovo et l'exploration des cols du massif montagneux du Da-dian-chan où prennent leurs sources quatre fleuves: le Tzimou, le Maï-khé, la Daoubi-khé et le Léfou. je devais ensuite reveler toutes les pistes avoisinant le lac de  Hanka et le chemin de fer de l'Oussouri." (p. 11)

 

IMAGdersouOuzalaLivre.jpg

 

"Comment t'appelles-tu ?" demandai-je à l'inconnu.
"Dersou Uzala", répondit-il.
Cet homme m'intéressait. Il avait quelquechose de particulier. parlant d'une manière simple et à voix basse, il se comportait avec modestie, mais sans la moindre bassesse...
Au cours de notre longue conversation, il me raconta sa vie. J'avais devant moi un chasseur primitif qui avait passé toute son existence dans la taïga. Il gagnait par son fusil de quoi vivoter, échangeant les produits de sa chasse contre du tabac, du plomb et de la poudre que lui fournissaient les Chinois. Sa carabine était un héritage qui lui venait de son père.
Il me dit qu'il avait cinquante-trois ans et que jamais il n'avait eu de domicile. Vivant toujours en plein air, ce n'est qu'en hiver qu'il s'aménageait une "yourte" provisoire, faite soit en racine, soit en écorce de bouleau. Ses souvenirs d'enfance les plus reculés, c'étaient la rivière, une hutte, un bûcher, ses parents et sa petite soeur. (p. 21)
Vladimir Arseniev. La taïga de l'Oussouri. Mes expéditions avec le chasseur gold Dersou. Traduit du russe par le prince Pierre P. Wolkonsky. Payot, Paris, 1939.

Commenter cet article

mapavent 25/08/2011 17:36






Sur le pas de Dersou Ouzala  - Ma grande aventure


http://www.magrandeaventure.com/fiche-aventure/24/sur-les-pas-de-dersou-ouzala.html


Le film de Akira Kurosawa "Dersou Ouzala" a révélé les magnifiques paysages de la taïga de l'Extrême-Orient Russe, c'est une véritable invitation à l'exploration.
La chaine Shikote-Alin est un milieu naturel très particulier où se côtoient le tigre de Sibérie, l'ours noir asiatique, le cerf porte-musc et bien d'autres espèces rares. En altitude les forêts
de conifères succèdent aux feuillus des bassins inférieurs, végétation endémique propre à ce climat spécifique et à cette région difficile d'accès.
En remontant la rivière Sukpai pour rejoindre sur l'autre versant les sources de la Bikin river, cette traversée des monts Shikote reste encore une grande aventure telle que l'ont vécue Arséniev
et son guide Nanaï au siècle dernier.


Jour 1 : Vol Paris-Vladivostok

Jour 2 : Visite de la ville "Extrême-Orientale"
surnommée la San-Francisco russe.
Musée ethnographique -

Jour 3 : Une partie du Transibérien pour rejoindre
Khabarovsk, ville frontière avec la Chine sur
le fleuve Amour. (entre 12 et 14 heures de train)

Jour 4 : Khabarovsk - Sukpai - La ville du bois -
(normalement en train, durée variable)

Jour 5 : Remontée de la rivière Sukpai par la piste.
Au passage aperçu de l'étendue des exploitations
forestières en activité...

Jour 6 à 16 : Trekking le long de la Sukpai jusqu'à ses multiples sources.
Crêtes et traversée de la chaine Shikote-Alin (altitude max. 2000m)
Ligne de partage des eaux, désormais les rivières coulent vers la mer du Japon.
Descente dans la vallée de la Bikin.
Possibilité de pêche (saumon keta, omble artique...)
Rencontres insolites avec la faune locale.
Il faudra mériter cette aventure, affronter les "gnouss" et l'humidité omniprésente.

Jour 17 à 18 : Partie navigable de la Bikin en canot jusqu'à Ostok ou Bikin (ville)
Plus un jour, selon les moyens locaux à disposition.

Jour 19 : Bikin ville - Khabarovsk , en train.

Jour 20 à 21 : Retour, vol Khabarovsk-Moscou-Paris.


 



Vladimir 25/08/2011 17:14



Vladimir Arseniev ; un explorateur hors du commun


http://www.couleurmonde.com/spip.php?article135



La rencontre avec Dersou Ouzala


Russie - Chant traditionnel


Dersou Ouzala - Hotel de
la Taïga, chambre 310


Sur les traces sibérienes de Blaise Cendrars


Les Nouvelles d’Arséniev


Le pays de Dersou Ouzala

http://www.couleurmonde.com/spip.php?rubrique81



Pendant les 30 années où il a vécu en Extrême-Orient, il a organisé plus de 20 expéditions, des grandes expéditions et d’autres moins importantes. Sur la carte, vous pouvez voir la chaîne de
montagnes de SiKhote-Alin. Arséniev a traversé cette chaîne de nombreuses fois. Il a aussi été dans la région de Khabarovsk, dans l’île de Sakhaline, dans le Kamchatka où il est descendu dans le
cratère d’un volcan. Le livre intitulé Dans le cratère raconte cette expédition. Il a aussi été au Japon, à Hokkaido, où il a fait des conférences. Là-bas, il a fait la connaissance de
l’explorateur Japonais Toriorousa. En 1928, Toriorousa est venu à Vladivostok et ils ont exploré la taïga près d’Oussourisk. Ensemble, ils ont parcouru plusieurs centaines kilomètres à pied.


Quelles étaient les conditions de voyage à l’époque ?


Cette tente le protégeait seulement du vent. Les hommes avaient un équipement particulier, des vêtements spéciaux. Pour avoir moins froid, ils étendaient des aiguilles de pins sur le sol des
tentes. Aujourd’hui nous avons du mal à imaginer à quel point les expéditions d’Arséniev étaient éprouvantes, terribles. En été, il fallait lutter contre les moustiques et en hiver le froid était
terrible. Il faut le répéter, les expéditions d’Arséniev étaient héroïques. Etes-vous capable de faire la même chose. 20 expéditions, des centaines de kilomètres à pied dans un froid terrible,
alors sous une chaleur torride, ou encore sous la pluie. On ne peut pas échapper au temps et à ses caprices. Certes, ils avaient des équipements spéciaux et savaient trouver des refuges ou faire
des feux de bois. Néanmoins, c’était un homme héroïque.